Notre espace cadeaux - La Biscuiterie Lolmede

Notre HISTOIRE

La Biscuiterie Lolmede : Notre HISTOIRE - 7-1.jpg

La Biscuiterie Lolmède, a été créée par Edouard Lolmede. Avec ses 6 frères, Edouard cultivait la vigne jusqu’à l’apparition du phyloxerra en 1875. Tout le monde s’exile alors au Maroc. Là-bas, Edouard choisit sa nouvelle voie : il sera pâtissier et rentre alors comme apprenti chez un pâtissier à Villeneuve-sur-Lot. Monté à Paris, il devient chef pâtissier et prend la décision de monter sa propre affaire. Il choisit Angoulème et plus précisément la Place du Palet pour fonder sa biscuiterie.

Il y fabrique alors des Biscuits Duchesse (biscuits à la cuillère), des madeleines et des macarons à base d’amandes entières qui lui permettront de fonder sa réputation. On vient de loin s’imprégner des odeurs de cuisson provenant du laboratoire attenant au magasin, remplir son cabas de succulents macarons, madeleines ou autres biscuits.

Et ce sont les mêmes recettes, les mêmes méthodes artisanales de fabrication qui ont été ainsi transmises de père en fils sur 4 générations... d'Edouard. Le fils du fondateur fournissait les épiceries d’Angoulème en macarons et autres madeleines. Confronté à la restriction des matières premières pendant la seconde guerre mondiale, il s‘adapte mais poursuit la fabrication de ses biscuits. Quant à son fils, il fournissait principalement les écoles laissant aux écoliers angoumoisins un souvenir inoubliable de goûters savoureux.

Enfin, la quatrième génération avait choisi de se concentrer sur le point de vente toujours situé Place du Palet, en développant les macarons et d'autres spécialités... jusqu'en 2006, année où la Biscuiterie Lolmede allait tirer définitivement son rideau.

Avec mon épouse, nous avons décidé de reprendre cet édifice local en développant la gamme de macarons avec la création de plus de 50 nouvelles variétés alliant parfums, saveurs, fruits frais ou secs, liqueurs… Nos macarons, madeleines et autres biscuits sont toujours fabriqués avec des matières premières de qualité et avec les mêmes méthodes artisanales : les blancs en neige et la pâte sont toujours mélangés à la main et les macarons, madeleines et autres biscuits sont toujours tirés à la poche comme au début du siècle passé.